Technologie - Mixing Focus

 

Le Mixing Focus est une technologie STOOTS de focalisation électronique qui permet d'ajuster la largeur du faisceau en fonction du mode d'éclairage. Pourquoi cette technologie change tout en terme de qualité et performance d'éclairage? Comment ça marche?

Plus qu'un long discours voici pour commencer un schéma qui explique son principe:

LE PRINCIPE

La zone de vision utile correspond à la zone dans laquelle on a besoin de voir clair pour la plupart des activités nocturnes. Cette zone correspond à une bande de 4/5m de large dont la longueur dépend de la vitesse de l'activité pratiquée (15m en course à pied, 50m en vélo, 150m en recherche d'itinéraire en alpinisme ...).

Avec un éclairage classique, dont l'angle d'éclairage est constant, lorsqu'on augmente l'intensité lumineuse on augmente aussi la largeur de la zone éclairée. Du coup la puissance additionnelle est diluée dans des zones où on n'a pas forcément besoin de voir plus (sur les bords). Ceci se fait au détriment de la portée d'éclairage de la lampe frontale. 

Avec la focalisation électronique on vient modifier l'angle du faisceau en fonction des puissances d'éclairage. Plus on éclaire fort, plus le cône d'éclairage est étroit. En paramétrant cela de façon optimale on conserve un éclairage très confortable (vision proche bien diffuse et lumineuse) tout en augmentant considérablement la portée du faisceau.

LA TECHNOLOGIE

Comment ça fonctionne? La variation de focalisation est continue et fourni donc un faisceau totalement homogène quelque soit la puissance d'éclairage. Le système ne consiste pas à opter pour l'un ou l'autre des faisceau mais bien à mixer harmonieusement un faisceau large et un faisceau étroit pour obtenir un faisceau idéal et homogène pour chaque puissance. A puissance max on aura donc une portée très longue mais aussi un éclairage proche performant. En fait, pour schématiser, en passant à un mode plus puissant on se contente de rajouter de la lumière au delà de la zone éclairée par le mode du dessous. L'intensité lumineuse dans la zone proche reste la même (ce qui est bien puisque cette puissance est suffisante) et on prolonge la zone de luminosité au delà en restant dans la zone de vision utile.

La lampe est donc dotée de 2 système d'éclairage pilotés de façon totalement indépendante : 2 circuits de leds et 2 systèmes de contrôle. Ceci génère un surcoût important mais le gain en efficacité est tel que ça en vaut la peine.

SUR LE TERRAIN

Les tests montrent qu'à perception lumineuse égale, on a besoin de quasiment 2 fois moins de lumens qu'avec un faisceau constant. Bref on multiplie par 2 l'autonomie sans prendre 1g de batterie ni perdre en luminosité. Cela permet aussi d'atteindre des portées d'éclairage beaucoup plus grande (250m à 900 lumens).

Les photos comparatives suivantes montrent l'intérêt de la focalisation électronique. Le système Focus entre en action à partir du mode 250 lumens afin d'éviter la déperdition de lumens sur les bords là où on n'en a pas besoin. Son apport à 500 et 1000 lumens est très important avec un éclairage proche toujours très confortable mais une portée d'éclairage presque 2 fois plus longue que sans le système Focus.